Eirielle, T.1

index

Eirielle, T.1. Claire JOSSERAND

Une histoire d’aventure mettant en scène pouvoirs magiques, romance, monde parallèle et vision écologique… Ce livre était à coup sûr fait pour moi. J’ai donc été ravie de recevoir ce tome 1, pressée de plonger dans le monde d’Océane et de découvrir ce qu’il recelait.

J’ai aimé ce monde et ce qu’il représente, la vision écologique qui est présentée est importante pour moi et j’ai aimé qu’elle soit abordée avec autant de simplicité. Les personnages sont bien campés et la description de ce nouveau monde est un bonheur d’imagination. Océane est un personnage féminin agréable, qui tisse des liens sociaux crédibles et en phase avec sa personnalité.

Ce qui est moins crédible c’est la succession des événements et leur enchaînement. Trop de fois les événements se succèdent et on perd la cohésion de l’histoire. Beaucoup de situations auraient pu profité d’un plus large développement. Cela aurait rendu service à l’histoire et à l’écriture. En passant un peu plus de temps sur des détails, le livre aurait gagné en épaisseur et en consistance.

Car le gros point négatif du livre, ce qui a un peu gâché mon plaisir c’est le phrasé de l’histoire, pas l’écriture mais plutôt la tournure de phrases et le style trop saccadé qui m’a dérangé. Il manque des liens et de la fluidité pour créer un mouvement continu dans l’histoire. Au début j’ai failli lâcher de suite le livre en me disant « non pas possible, je ne peux pas lire un tel livre écrit de cette manière ». Mais l’histoire était prenante … C’est quand même un sentiment qui ne m’a pas quitté de tout le livre et qui entrave grandement le plaisir de lecture même si l’on sait que c’est le style de l’auteur.

J’ai par ailleurs apprécié le diptyque de ressentis entre Nico et Océane. La confrontation des points de vue d’une même situation est une richesse pour le lecteur qui peut ainsi percevoir différemment une même situation. Et puis il y à Eirielle, des descriptions vraiment réussies et des sentiments bien captés et bien retranscris.

Je reste donc un peu mitigée de cette lecture même si je quitte le monde d’Eirielle en ayant envie de lire le tome 2 et de connaître la suite (le cliffangher de la fin est terrible pour les nerfs !!!),  ce qui veut quand même dire que l’histoire a su prendre le pas sur les défauts littéraires.

Merci à Claire JOSSERAND et à Livraddict pour ce partenariat
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s