Accueil » Lecture » Une sacrée mamie, T.1 et T.2

Une sacrée mamie, T.1 et T.2

 

index 2

Une sacrée mamie, T.2. Yoshichi SHIMADA

index

Une sacrée mamie, T.1. Yoshichi SHIMADA

 

Voici les deux premiers tomes d’une série qui s’est achevée en 2012 déjà (en 11 tomes) mais qui reste un vrai petit bijou tant sur les valeurs qu’elle véhicule que sur l’évocation des personnages et le dessin très plaisant. C’est avec un grand bonheur que j’ai découvert Akihiro et sa grand mère qui ont gagné mon cœur en quelques pages seulement.

Passée la tristesse que l’on ressent pour ce petit garçon obligé de se séparer de sa mère qui n’arrive financièrement plus à l’élever, on découvre avec bonheur l’environnement de la grand mère et sa grande sagesse. Ponctué de belles maximes édictées par cette grand mère, le manga se découpe en chapitre qui développe chacun une facette des personnages. Par sa bonté et son humanisme qu’il développe au contact de sa grand mère, notre petit héros s’acclimate très vite et très bien à cette vie de pauvre, notamment en se liant d’amitié avec Nanri dont il devient indissociable.

Chronique d’un Japon post Hiroshima et d’une enfance pauvre où le bon sens prend de plus en plus de place, ce manga vaut le détour avec bien des attraits. En plus d’une palette de sentiments dignement retranscrites par l’illustrateur Saburo Ishikawa, les valeurs humanistes et proches de la nature développées par l’auteur font écho à plus d’une raison dans notre monde moderne actuel…

A lire sans modération et à méditer… « – Mamie, j’ai faim !
– Allons, tu te fais des idées. »

Publicités

Une réflexion sur “Une sacrée mamie, T.1 et T.2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s